Historique

-Le Centre Le Phare est une ressource alternative en santé mentale qui comporte maintenant de nombreux volets s’inscrivant dans un continuum de services.

Issu des besoins de la communauté, le Centre de jour a ouvert ses portes en 1984,  accueillant sa clientèle pour divers services et activités. Au fils du temps, le visage de la santé mentale a changé et d’autres besoins se sont manifestés ouvrant ainsi la porte vers d’autres services.

C’est ainsi qu’en 1992, est né le projet de développer une ressource d’hébergement, L’Amarrée a ouvert ses portes en 1994. Depuis, un service pour personnes en situation de crise ainsi qu’un lit d’urgence en itinérance se sont ajoutés à l’offre initiale de l’Amarrée.

Deux autres hébergements sont maintenant disponibles. En 2002, Un appartement de type transitoire pour hommes itinérants ou à risque de le devenir voit le jour.

Et en 2008, se greffe l’hébergement l’Abord’Âge qui offre un milieu de vie pour des personnes de 50 ans et plus vivant avec une problématique de santé mentale de longue date et fragilisées par le vieillissement.

Notre mission

Le Centre Le Phare est membre du Regroupement des Ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ). Notre intervention est donc guidée par ce modèle. Les bénéficiaires et les résidents font partie intégrante des structures décisionnelles de la ressource. D’ailleurs, il y a un représentant de la clientèle au sein de notre conseil d’administration.

Notre approche se démarque dans le fait qu’elle croit que la personne est maître de son cheminement, que celle-ci a une histoire, qu’elle vit dans un milieu donné et dans des conditions économiques, sociales, culturelles et politiques qu’impriment à sa souffrance de ses caractéristiques propres. La personne n’est pas perçue seulement à partir de ses difficultés.

Nous misons sur le pouvoir décisionnel de la personne en créant des conditions nécessaires en intervention et à la mise en place d’objectifs réalistes qui amélioreront les conditions des bénéficiaires et des résidents. La personne et l’intervenant s’engagent mutuellement dans une démarche, et le choix d’abandonner ou de continuer demeure présent tout au long.

La démocratie, l’égalité, l’appartenance, l’entraide, la croyance aux capacités de nos bénéficiaires sont des éléments faisant partie intégrante du modèle d’intervention du Centre Le Phare.

Le Phare agit aussi au niveau de sa communauté par la démystification, l’information et l’éducation populaire. 

« Nous croyons que connaître, c’est un peu comprendre… »

Nos valeurs

Guidée par l’approche alternative en santé mentale, l’équipe trouve ses ancrages dans les valeurs telles que l’intégrité, la collaboration et le respect.

  • ­ Intégrité: Motivation première à être conforme à ce que l’on est réellement;
  • ­ Collaboration: Action de collaborer, de coopérer, de travailler avec une ou plusieurs personnes;
  • ­ Respect: Sentiment de considération, d’égard envers un individu ou quelque chose.

Notre équipe

quipe sans DG
Sylvie Dassylva
Julie-Anne Lavallée
Marie-Chantal Gosselin
Animatrice du centre de jour

Éric Gallant
Commis de bureau

Recherche
×
Fermer